Quelques chiffres sur l’emploi des jeunes diplômés de CPE Lyon*

* Source : Enquête Hewitt 2011

Salaire de base à l’embauche :

  • mini 32 500 €
  • maxi 37 000 €

Salaire après 3 ans d’ancienneté avec bonus : 46 500€ 

Enquête emploi CPE Lyon, situation en mars 2011 des diplômés de la promotion 2010

Enquête emploi CPE Lyon, situation en mars 2011 des diplômés de la promotion 2010

Le premier emploi des diplômés 2010

  Chimie - Génie des procédés Électronique - Télécommunications - Informatique Informatique & Réseaux de communications
Part ayant trouvé un emploi avant diplôme 33% 67% 80%
Part ayant trouvé un emploi en moins de 2 mois 84% 89% 100%
Part des emplois trouvés par les stages 28% 33% 60%
Part des embauches à l’international (global) 30% 6% /
Part des embauches dans des entreprises de plus de 500 personnes 69% 83% 47%
Part dans les secteurs d’activités industriels 72% 37% 13%
       
dont 46% en chimie, parachimie, pharmaceutique 12% en industrie des technologies de l’information /
Part dans les services industriels dont
Etudes & conseils
14% /
Part dans les services Technologie de l’information / 23% 56%
Part poursuivant des thèses 28% 6% /
Part poursuivant des études complémentaires 7% 6% 9%
Xavier BORIES-AZEAU
Promotion 2000, chimie - génie des procédés

« Diplômé en 2000 de CPE Lyon en Chimie - Génie des Procédés, j’ai poursuivi mes études avec une thèse en synthèse de polymères à l’Université du Sussex à Brighton en Angleterre. A la fin de ma thèse, j’ai été embauché par DuPont Teijin Films, au Centre R&D situé à Middlesbrough au nord de l’Angleterre. Depuis un peu plus de quatre ans je travaille et encadre une équipe de trois personnes dans la recherche et le développement de films polyester pour applications optiques et électroniques. En 2006, j’ai eu l’opportunité d’aller passer huit mois au Japon pour travailler sur un projet commun avec notre autre centre de recherche à Gifu, près de Nagoya.

Le rôle de CPE a été déterminant à deux reprises dans mon parcours professionnel. Tout d’abord l’année d’alternance en entreprise, que j’ai effectuée chez Rhodia, encouragée par l’Ecole et facilitée par ses contacts industriels, m’a permis de définir mon projet professionnel et m’a donné une maturité (toute relative !) qui a séduit mon employeur actuel. Ensuite, j’ai pu décrocher ma thèse à l’étranger par l’intermédiaire d’un entretien avec Arkema, que CPE avait coordonné.

Les diverses étapes de mon cursus me servent particulièrement aujourd’hui dans un environnement international, où les expériences significatives dans des contextes différents - entreprise, pays - permettent d’appréhender questions techniques ou humaines plus aisément. »

Jérôme TESTE
Ecole Supérieure de Chimie Physique Electronique de Lyon - Promo ICPI 1996

« Je dirige actuellement une entreprise d’électricité du bâtiment que j’ai reprise le 1er octobre 2006, dont le chiffre d’affaires 2007 s’élève à environ 950 k€, et qui emploie 15 personnes.

Au cours de mes 9 premières années professionnelles, j’ai eu différentes expériences dans des grands groupes du CAC 40. J’ai ainsi exercé des fonctions d’encadrement en informatique dans le milieu bancaire (sur Paris) et industriel (sur Fos /s Mer). Puis l’envie d’entreprendre dans ma région d’origine (La Loire) a été plus forte ! En 6 mois, après un passage à l’EM Lyon dans un module dédié à la reprise d’entreprise, j’ai trouvé l’objet rare : une entreprise type "artisanale" en électricité du bâtiment. A la tête de cette petite entreprise que je structure progressivement depuis presque 2 ans avec mes méthodes d’ingénieur, je suis au contact de la vraie vie sociale que je recherchais.

Mon diplôme m’a fait gagner du temps et de la crédibilité dans mes démarches (banques, labels, fournisseurs, ...). Même si techniquement mon diplôme ne me sert guère au quotidien, l’esprit de synthèse et d’analyse développé pendant mes études est primordial. Autre point important : les expériences humaines ; la vie associative et les stages ont contribué à me modeler un profil d’entrepreneur.
Pour information, j’ai eu également une opportunité de reprise d’entreprise en électricité par l’intermédiaire de l’association des anciens de CPE ! »

Gisèle BERTHILLIER
Ecole Supérieure de Chimie Physique Electronique de Lyon - Promo ESCIL 1964

Retraitée. Ex Directeur de Recherche au CNRS.

« Munie du Diplôme de l’Ecole et d’une licence- es -Sciences, j’ai préparé un DES de Biochimie dans un Laboratoire universitaire lyonnais . C’était le début de la Biochimie et je l’ai apprise sur le terrain, ce qui m’a passionnée. Puis je suis entée au CNRS, et j’ai poursuivi une carrière de chercheur fondamentaliste (enzymologie, étude du métabolisme, thèse de Doctorat en 1971) dans différents laboratoires lyonnais et à l’Institut Pasteur Paris.

Après 20 ans de Recherche Fondamentale très pointue, j’ai eu envie de faire autre chose et j’ai eu l’opportunité d’être détachée à l’ANVAR ( Agence Nationale de Valorisation de la Recherche). Là, pendant 3 ans, j’ai appris et exercé un nouveau métier : le transfert de Technologie de la Recherche Fondamentale vers un développement industriel, ceci toujours dans le domaine « Bio », mais forcément élargi par rapport à mes propres recherches. Tout en m’appuyant sur mon expérience personnelle, j’ai dû alors m’ouvrir sur un monde nouveau pour moi : l’industrie pharmaceutique, les biotechnologies, les applications médicales et paramédicales… Rude tâche, mais extrêmement enrichissante. Après avoir exercé le même type de travail au sein de la Direction des Sciences de la Vie du CNRS , une autre chance m’a souri : celle de bénéficier de 4 ans de détachement auprès de la Direction Scientifique d’ELF Aquitaine , cette fois pour transférer non seulement de la Technologie, mais aussi les chercheurs ou ingénieurs qui la pratiquaient. Il s’agissait de leur permettre, pour une durée déterminée, de travailler dans un laboratoire de la Société, tout en conservant leur poste CNRS ou universitaire. Là aussi rien de simple, mais que de satisfaction pour un dossier réussi ! J’ai terminé ma carrière dans un Institut propre du CNRS à Lyon, mettant mon savoir-faire au service des chercheurs pour « décrocher » des contrats de recherche et aidant les jeunes chercheurs dans leur quête de bourses, postes et autres crédits…

Actuellement retraitée active (Conseil d’Administration de l’association des Anciens de l’Ecole, bénévolat, chant choral, enfants et petits-enfants), les souvenirs de mon passé professionnel me procurent toujours autant de joies et je suis prête à les partager avec de jeunes collègues. En quoi le diplôme et l’école m’ont été utiles ? Pas pour pratiquer la chimie puisque je n’en ai jamais fait ( !), mais sûrement dans l’acquisition d’une grande discipline de travail et d’une bonne faculté d’adaptation, sans oublier un langage commun avec mes interlocuteurs dans la 2ème partie de ma carrière. »

Retourner en haut de page

Evènements

en savoir +
  • Jeudi 15 juin

    Assemblée Générale de l’Association

    En savoir plus
  • Mercredi 28 juin

    Découvrez les catalyseurs qui font de vous un leader inspirant.

    En savoir plus

Newsletter

Vous souhaitez suivre toute l’actualité de votre Association ?
Abonnez-vous !

* Champs obligatoires
Newsletter